Saba de Kelem – Hilloula 8 Av

Ce 8 Av marque la date d’anniversaire du décès du Saba ou Alter de Kelem.

Rabbi Simha Mordékhaï Ziskind (ou Simcha Zissel Ziv) est né à Kélem ou Kelmé en Lituanie en 5584 (1824).

Il part étudier à la Yeshiva de Rabbi Israël de Salent et devient l’un des élèves les plus brillant.

Toute sa vie il va se consacrer à l’étude du Moussar et va avoir une discipline de fer en ce qui concerne le travail des middot (vertus, qualités morales de l’homme).

Après avoir quitter son Rav et des passages en Allemagne, il retourne à Kélem. Il s’enferme et travaille sur lui, vit d’abstinences et se renforce dans l’étude de la Torah et le Moussar.

Il fonde un Talmud Torah où il enseigne ses méthodes d’étude et de travail des middot. Seulement après des litiges avec le gouvernement qui l’accuse de toutes sortes de choses, il doit changer son nom et déménager son centre d’étude à Grobin en Lituanie.

Son Talmud Torah se basait beaucoup sur la capacité de contrôle de soi. Par exemple, il exigeait de ses élèves de ne pas bouger la tête pendant la prière et l’étude. On disait qu’il fallait “garder la tête sur les épaules !” Le Saba expliquait que bouger la tête à ces moments là affaiblissait la concentration. (Oumatok haOr Vol.1 p. 617).

Anecdote : Un jour un Rav connu souffrait tellement du foi que même les médecins ne savaient pas comment le calmer. Le Saba de Kélem est entré dans la chambre et est resté quelques instants. Une fois sortie, le Rav malade ne se plaignait plus.

Qu’avez-vous fait ?! s’exclamèrent les personnes présentes.

Je l’ai regardé et je lui ai demandé s’il n’en faisait pas trop, de peur de transgresser l’interdit de la Torah : “Tu t’éloigneras du mensonge”.

Il fournit tellement d’effort pour s’occuper et maintenir son Talmud Torah qu’il tomba malade et mourut le 8 Menahem Av 5658 (1898). Et son centre d’étude ferma quelques temps après.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *