Rabbi Meir Sim’ha de Dvinsk – Hilloula du 4 Elloul

Ce 4 Elloul marque la date d’anniversaire du décès du Rabbi Meir Sim’ha de Dvinsk.

Rabbi Meir Sim’ha de Dvinsk, appelé également le Or Saméa’h est né le 14 août 1843 dans la ville de Butrimonys en Lituanie.

Il s’est fait connaître pour sa grandeur dans la Torah, son immense connaissance et sa perspicacité dans l’étude. Il était considéré comme l’un des grands de la génération, Gadol hador.

Pendant 40 ans il va présider comme juge au Beth Din de Dvinsk aux cotés de Rav Yossef Rozin de Rogatchov qui lui présidait le Beth Din des ‘hassidim.

Il est décédé le jour de Shabbat le 4 Elloul 1926.

Il a écrit plusieurs ouvrages très utilisés dans toutes les yeshivot et maisons d’étude :

  • Or saméa’h : Commentaire sur le Mishné Torah du Rambam
  • Commentaires sur le Talmud
  • Meshekh ‘Hokhma : Commentaire sur la Torah

Quelques anecdotes :

1/ Pendant la 1ère guerre mondiale, la ville de Dvinsk a du supporter durement le conflit. Elle fut bombardée pendant des heures par l’aviation allemande. Les juifs de la ville ont questionné le Or saméah pour savoir s’ils devaient partir ou rester ?

Il avait l’habitude de répondre : “Chaque balle a une adresse, chaque bombe a un endroit précis où elle doit exploser. Si Hashem n’a pas décrété que tel homme doit être touché, alors rien ne lui arrivera.”

2/ Un des proches du Or Saméa’h, le Rav Sharashbesky entra un jour dans le bureau du Rav et vit quelque chose de surprenant : Le Rav dansait avec un couple et leur enfant.

Devant son étonnement, le Rav lui expliqua que ce couple souhaitait divorcer et venait pour rédiger le guett.

Je leur ai demandé s’ils avaient un enfant et ils m’ont dit oui.

“Chez qui l’enfant sera ?” Un silence se fit. Je leur ai demandé de revenir avec l’enfant.

Je me suis assis avec l’enfant et lui ai dit ceci en pleurant :

“Mon fils, sache que dorénavant tu vas être orphelin de père et de mère vivants, sans l’un ni l’autre.”

Après que l’enfant s’est mis aussi à pleurer, les parents pleurèrent également et décidèrent d’annuler le divorce.

Voilà pourquoi tu nous as trouvé en train de danser !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *